• 401
    observations

  • 35
    communes

  • 73
    observateurs

  • Première observation
    1971

  • Dernière observation
    2020
Ausset Alain - Barrataud Michel - Barraud Remy - Benoit Mariane - Bernier Bernard - Bertrand Nicolas - Bonnet Jean - Bonnet Roger - Boyer Jerome - Brianceau Lucille - Bruce Nicolas - Brun Olivier - Buchert Julien - Coenders Sylvie - Constant Guillaume - Costes Geraldine - Cuenin Christophe - Deffrennes Benoit - Descamps Régis - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Dugueperoux Franck - Fabre Jean-marie - Florent Lacoste - Fonderflick Jocelyn - Forge Sandrine - Foubert Dominique - Franck Duguépéroux - Frazzoni Damien - Garlenc Jean-christian - Grandadam Jimmy - Gueniot Pierre - Guillosson Jean-yves - Hennebaut David - Herault Emilien - Herrera Antoine - Hopkins Frantz - Hugonnet Serge - Isabelle Malafosse - Jamier Myriam - Jean Bonnet - Jys Michel - Karczewski Gaël - Lamarche Béatrice - Laniece Manon - Lefebvre Siméon - Legros Régis - Lucas Philippe - Maccagno Yves - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Marie Julien - Mauvais M - Molto Jerome - Onf Agent - Parchoux Franck - Patrice Martin - Peyo D'andurain - Picq Hervé - Pinna Jean-louis - Plombat Jean-victor - Quillard Valerie - Redon Maxime - Ricau Bernard - Richardier Yves - Roland Jaffuel - Rombaut Cyril - Sagnard Emmanuelle - Seon Jean - Sulmont Emeric - Tisne Jean-michel - Torreilles Gérard - Zimmerman Samuel

Informations sur l'espèce

La Huppe fasciée est un oiseau courant, de toute beauté et facile à observer, en effet, son chant et sa silhouette sont incomparables. Elle fait donc partie des oiseaux les mieux documentés sur le territoire.
C’est un nicheur commun qui affectionne la proximité de l’homme. En effet, elle aime utiliser les murs de pierres sèches, les ruines mais aussi les clapas pour construire son nid. Une nichée de 3 poussins a même été observée dans une ruche-tronc !(commune du Pont-de-Monvert 28/06/2016) Très répandue sur les causses, elle est présente partout dans les milieux ouverts et à proximité des hameaux. Si un mâle a été entendu à 1658 mètres sur le Mont-lozère (24/04/2017 font de senebebios) sans toutefois nicher, les nicheurs les plus hauts en altitude se trouvent aux alentour des 1300 mètres sur les causses Méjean et de Sauveterre.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Audio (1)


Upupa epops.ogg

CC-BY-SA-3.0 (Wikimedia Commons)
Auteur: Vladimir Yu. Arkhipov, Arkhivov

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles