• 674
    observations

  • 30
    communes

  • 74
    observateurs

  • Première observation
    1900

  • Dernière observation
    2020
Ambroise Lucie - Ausset Alain - Barraud Remy - Benoit Mariane - Bernier Bernard - Bertrand Nicolas - Bonnel Celine - Bonnet Jean - Boyer Jerome - Brien Yves - Chapelle Brigitte - Chatellier Andréa - Chenard Michaël - Coenders Sylvie - Costes Geraldine - Cuenin Christophe - Deffrennes Benoit - Descamps Régis - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Dissac Yann - Dugueperoux Franck - Florent Lacoste - Fonderflick Jocelyn - Fort Clément - Franck Duguépéroux - Gautier Grégoire - Gineste Benoit - Guillosson Jean-yves - Guitton Aude - Hennebaut David - Henry Isabelle - Herault Emilien - Herrera Antoine - Hugonnet Serge - Isabelle Malafosse - Jamier Myriam - Jean Bonnet - Jean-pierre Malafosse - Julien Arnaud - Jys Michel - Karczewski Gaël - Lamarche Béatrice - Lamy Gérard - Laniece Manon - Laurents Guilhem - Legros Régis - Lucas Philippe - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Marie Julien - Martin Evan - Martin Patrice - Meynet Laurie - Molto Jerome - Moschetti Maily - Patrice Martin - Peyo D'andurain - Picq Hervé - Pinna Jean-louis - Plombat Jean-victor - Portalier Johann - Quillard Valerie - Roland Jaffuel - Rombaut Cyril - Sagnard Emmanuelle - Sane Fabien - Sulmont Emeric - Tisne Jean-michel - Torreilles Gérard - Tournaire Armelle - Tremauville Y - Valerie Quillard - Vernier Rémi

Informations sur l'espèce

Ce qui caractérise au premier coup d’oeil ce petit passereau d’une taille supérieure au moineau, c’est sa posture de sentinelle, juchée sur un buisson épineux où sur une ligne électrique. Le mâle vêtu d’une poitrine blanc-rosé éclatant, une tête ronde, grise avec un large bandeau noir sur l’oeil, un bec crochu et un dos roux suivi d’une longue queue noire bordée de blanc. Nous voilà en présence du mâle de cette espèce. Nettement moins contrasté le plumage de la femelle est d’un brun terne, une calotte grise, une poitrine blanc-cassé (marquée en écailles) et elle possède un trait sourcilier brun. Les juvéniles sont semblables à la femelle.
La pie-grièche écorcheur est une espèce migratrice stricte et hiverne dans l’est Africain. Cette appellation lui vient de cette particularité à se constituer un garde manger, en empalant sur les épines d’églantiers, d’aubépines et barbelés, de gros insectes, micro-mammifères, petits reptiles et même oisillons. En zone coeur du Parc national des Cévennes, elle arrive variablement dans la première décade du mois de mai, une date précoce la signale sur le Causse Méjean ( le 24/04/2018 à la baraque de Rocanti ). Elle s’installe dans le biotope qu’elle affectionne: milieux ouverts et semi-ouverts, secteurs riches en gros insectes qui constituent sa principale source de nourriture comme sur les pelouses calcaires du Causse Méjean et de Sauveterre, les zones humides, prairies de fauche où pâturages sur le Mont-Lozère et le massif de l’Aigoual. Milieux garnis de buissons épineux. L’espèce est notée jusqu’à 1560 m d’altitude au col de Finiels, mais plus régulièrement autour des 1200 m d’altitude et on ne la trouve pas sur les crêtes sommitales du Mont-Lozère, de l’Aigoual et dans les vallées Cévenoles boisées. Les mâles s’octroient les territoires peu avant les femelles: couples, parades, offrandes, sont mentionnées dès la mi-mai et suivent les premiers juvéniles aperçus dès juin (13/06/2019 – ST Sauveur de Camprieu ). La nidification s’étale sur toute la période estivale, des observations de jeunes quémandant auprès des parents sont notées, ( 25/07/2018 Sauclières – massif de l’Aigoual), (5 juvéniles le 17/08/2018 aux Clauzes sur le Mont-Lozère ),( une nichée très tardive signalée le 09/09/2016 - les Bondons ) La reproduction et l’élevage des jeunes finis, les pies grièches écorcheur repartent vers l’Afrique et le départ se situe vers la mi-septembre ( dernière observation d’un individu à Hures la parade 13/09/2019).
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Lanius collurio collurio Linnaeus, 1758

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles