• 1 040
    observations

  • 63
    communes

  • 78
    observateurs

  • Première observation
    1973

  • Dernière observation
    2020
Anglio Gregory - Barraud Remy - Baty Stéphane - Bernier Bernard - Bertrand Nicolas - Bonnet Jean - Boyer Jerome - Bruc Yves - Bruce Nicolas - Bélier Laurent - Chatellier Andréa - Chenard Michaël - Coenders Sylvie - Costes Geraldine - Cuenin Christophe - Cuénin Christophe - Dahier Thierry - De Kermabon Jean - Deffrennes Benoit - Descamps Régis - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Digier Marion - Dissac Yann - Dugueperoux Franck - Fabre Jean-marie - Fonderflick Jocelyn - Franck Duguépéroux - Gaillard Bernard - Garlenc Jean-christian - Grandadam Jimmy - Guillosson Jean-yves - Hennebaut David - Henry Isabelle - Herault Emilien - Herrera Antoine - Hugonnet Serge - Jamier Myriam - Jean Bonnet - Jys Michel - Karczewski Gaël - Lacroix André - Lamarche Béatrice - Laniece Manon - Legros Régis - Lucas Philippe - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Marie Julien - Martin Patrice - Mauvais M - Milhau François - Molto Jerome - Nappee Christian - Parchoux Franck - Patrice Martin - Peyo D'andurain - Pianalto Sylvie - Picq Hervé - Pinna Jean-louis - Quillard Valerie - Ricau Bernard - Richardier Yves - Roland Jaffuel - Rombaut Cyril - Rousset Christian - Sagnard Emmanuelle - Seon Jean - Solier Eléonore - Sulmont Emeric - Taris Jean Paul - Tisne Jean-michel - Torreilles Gérard - Tournaire Armelle - Toutain Yann - Tremauville Y - Vernier Rémi - Zimmerman Samuel

Informations sur l'espèce

La Buse variable est le rapace diurne le plus commun en Europe, de la famille des Accipitridés. C’est un rapace de taille moyenne d’environ 50 à 55 cm de long. La largeur de ses ailes est de 46 à 58 cm pour une envergure de 110 à 130 cm. La couleur de son plumage est très variable, généralement brun foncé avec le dessus tacheté de blanc. Son bec est courbé. Les deux sexes sont similaires, la femelle étant un peu plus grande que le mâle. La Buse variable se nourrit principalement de rongeurs, de reptiles, d’insectes et de petits oiseaux. Elle fréquente divers milieux : bois, bosquets, champs, prairies et marais.
La Buse variable est présente et visible toute l’année dans le Parc national des Cévennes. La Buse variable est présente sur l’ensemble du territoire et à toutes les altitudes. On la trouve aux plus basses altitudes à 119 m (le 26/05/2016) prés d’Anduze jusqu’à 1697 m (le 07/10/2017) au pied du sommet de Finiels.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Falco buteo Linnaeus, 1758 | Falco vulgaris

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles