Chargement...

  • 112
    observations

  • 35
    communes

  • 24
    observateurs
    1
    organisme

  • Première observation
    2002

  • Dernière observation
    2024
Bres Emilie - Bruce Nicolas - Costes Geraldine - Deffrennes Benoit - Descaves Bruno - Devevey Caroline - Fauchier Emilien - Fonderflick Jocelyn - Gineste Benoit - Grandadam Jimmy - Jamier Myriam - Jaulin Stéphane - Karczewski Gaël - Lamarche Béatrice - Lemonnier Michèle - Lucas Philippe - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Molto Jerome - Picq Hervé - Quillard Valerie - Rombaut Cyril - Soustelle Cyril - Sulmont Emeric
  • Parc National des Cévennes
    Participation à 105 Observations
    Part d'aide à la prospection : 93.75 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Le Grillon champêtre est le plus gros et le plus commun de nos grillons. Sa taille oscille entre 18 et 27 mm et il est aisément reconnaissable grâce à sa couleur noire et sa tête particulièrement grosse.
Son chant puissant, émis depuis l’entrée de son terrier, de jour comme de nuit, permet de le repérer. Contrairement à la plupart des orthoptères, le Grillon champêtre n'hiberne pas à l’état d’œuf mais à l’état larvaire. De ce fait, les adultes se montrent très tôt en saison, dès le mois d’avril (date la plus précoce le 08/04/2017, commune de Barre-des-Cévennes) jusqu’en octobre (date la plus tardive le 24/10/2017, commune du Pont-de-Montvert). La femelle pond en juin-juillet et une seconde génération d’adultes peut parfois exister à l’automne. Le Grillon champêtre se nourrit de racines et de végétaux de tout genre, mais il complète volontiers son menu deprotéines sous forme d'autresarthropodes. Ce grillon vit dans des endroits secs et bien exposés au soleil pourvus d’une végétation herbacée (pelouse et prairie). Dans le Parc national des Cévennes, il se trouve depuis les points les plus bas (250 m, commune de Mialet le 30/05/2009) jusqu’à 1500 m d’altitude (le 27/06/2018 sur le Mont Aigoual, commune de Valleraugue). Il est réparti de manière homogène entre l’Aigoual, les Vallées Cévenoles et le Causse, mais semble moins présent sur le Mont Lozère en zone cœur de Parc (une seule donnée).
Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Acheta campestris (Linnaeus, 1758) |

Audio (1)


BioAcoustica 991 3 Gryllus campestris 142r3.flac

CC-BY-3.0 (Wikimedia Commons)
Auteur: BioUploadBot

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles