• 1 404
    observations

  • 40
    communes

  • 88
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2021
Alcaix Gérard - Anglio Gregory - Argoud Philippe - Ausset Alain - Barraud Remy - Beaury Pascal - Belier Laurent - Bertrand Nicolas - Bonnel Celine - Boyer Jerome - Breton François - Brianceau Lucille - Bruc Yves - Bruce Nicolas - Bruel Claude - Camviel Roland - Chatellier Andréa - Chautard Michel - Chenard Michaël - Coenders Sylvie - Costes Geraldine - Cuenin Christophe - Deffrennes Benoit - Descamps Régis - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Devevey Caroline - Dissac Yann - Dufor Cecile - Dugueperoux Franck - Fabre Jean-marie - Fonderflick Jocelyn - Fort Clément - Foubert Dominique - Garlenc Jean-christian - Garnier Gilles - Gineste Benoit - Grandadam Jimmy - Gueniot Pierre - Hennebaut David - Henry Isabelle - Herault Emilien - Herrera Antoine - Hugonnet Serge - Jamier Myriam - Jendoubi Samy - Karczewski Gaël - Lacoste Florent - Lamarche Béatrice - Laniece Manon - Laurents Guilhem - Lefebvre Siméon - Lucas Philippe - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Malgouyres Louis - Manche Yannick - Marie Julien - Melet Didier - Meynet Laurie - Molto Jerome - Moschetti Maily - Nappee Christian - Palmer Eric - Parchoux Franck - Picq Hervé - Pinna Frédéric - Pinna Jean-louis - Quillard Valerie - Redon Maxime - Revelli Paul - Reversat Lucien - Ricau Bernard - Rival Andre - Rombaut Cyril - Roumejon Thierry - Rousset Christian - Selosse Lucie - Seon Jean - Solier Eléonore - Sulmont Emeric - Tabone Laure - Tabusse Savinien - Thomas Nathalie - Tisne Jean-michel - Tyssandier Manon - Vernier Rémi - Zimmerman Samuel

Informations sur l'espèce

Avec ses 60-80 cm au garrot et un poids de l'ordre de 20-30 kg, les mâles étant plus lourds, le Chevreuil est le plus petit cervidé d’Europe. Il possède une robe brune plus ou moins foncée ou rousse. Le mâle porte des bois courts qu’il perd chaque année, en octobre-novembre. Les comportements de rut sont signalés dès le mois de juillet. Doté d’une plasticité écologique importante, on peut l’observer dans tous les types de milieux mais il affectionne particulièrement les milieux bocagers en mosaïque où alternent bosquets, lisières, landes et prairies. Les milieux forestiers ne sont pénétrés que lors des productions fruitières (faînes, glands, châtaignes) à l'automne. C’est une espèce aujourd'hui très commune et on peut considérer, d'après la littérature, qu'historiquement le Chevreuil a toujours subsisté dans quelques massifs forestiers refuges.
Mais s'il reste très rare jusque dans le courant des années 1980, c'est à partir de cette décennie que ses populations sur les départements du Sud Massif Central vont littéralement «exploser ». Si le Chevreuil est largement distribué en Europe occidentale et en France, ce n'est qu'au cours de ces quatre dernières décennies qu'il a acquis l'abondance qu'on lui connaît aujourd'hui en Lozère et sur l’ensemble du territoire du Parc national des Cévennes. Il est signalé des plus basses altitudes en Cévennes, à 180 m sur la commune de Thoira, jusque sur les crêtes du Mont Lozère à 1630 m d’altitude. Classée « gibier », cette espèce est soumise sur le territoire du Parc national des Cévennes, comme sur les départements de la Lozère, du Gard et de l'Ardèche, à un plan de chasse réajusté chaque année.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Capreolus capreolus capreolus (Linnaeus, 1758) | Cervus capreolus Linnaeus, 1758

Video (2)


Chevrette et son faon de l'année

Auteur: Parc national des Cévennes
Description: Les tâches blanches caractéristique du pelage du faon sont encore discernables

Chevreuil en pelage d'hiver

Auteur: Parc national des Cévennes

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles