• 125
    observations

  • 11
    communes

  • 31
    observateurs

  • Première observation
    1970

  • Dernière observation
    2020
Baffie Philippe - Barraud Remy - Breton François - Coenders Sylvie - Costes Geraldine - Deffrennes Benoit - Descaves Bruno - Destre Rémi - Dissac Yann - Fonderflick Jocelyn - Fort Clément - Geniez Philippe - Gineste Benoit - Gonzalez William - Hennebaut David - Jamier Myriam - Jendoubi Samy - Lebraud Christian - Lhuillier Robin - Lucas Philippe - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Moschetti Maily - Nappée Christian - Parayre Christophe - Scher Olivier - Seon Jean - Sulmont Emeric - Tisne Jean-michel - Tournaire Armelle - Vernier Rémi

Informations sur l'espèce

Le Crapaud calamite est plus petit que le Crapaud épineux, il a un corps trapu, une tête aplatie avec des yeux à pupille horizontale et un iris jaune-vert. La coloration du dos est d’un brun-verdâtre assez marbré et présente des verrues rougeâtres importantes ainsi qu’une ligne jaunâtre centrale bien visible. Il est muni d’un grand sac vocal dont il se sert au printemps, pour manifester sa présence de son chant puissant. Ce batracien ne saute pas, mais il se déplace assez rapidement. Les femelles avec leur 9 cm de longueur sont plus grandes que les mâles (7,5 cm).
Sa répartition est relativement large et couvre la majorité de l’Europe continentale, de l’Ouest ibérique jusqu’à la Biélorussie et l’Ukraine à l’Est et l’Estonie au Nord. Il est présent également en Grande Bretagne et en Irlande. Opportuniste, il se satisfait pour déposer ses pontes en masse, de mares temporaires et de lavognes sur le Causse Méjean, de flaques et d’ornières dans les tourbières du Mont-Lozère à l’altitude maximale de 1300 m . La reproduction est notée principalement entre avril et juillet.Très peu d’observations sont notées dans la base de données du Parc national des Cévennes et il serait à rechercher partout sur les tourbières du Mont-Lozère, dans les bassins artificiels des Causses. Cette espèce est très rare sur le massif de l’Aigoual, avec seulement une donnée (notée le10/04/2015 vers Lanuéjol) qui reste à confirmer. Elle est absente des vallées Cévenoles ainsi que du Bougès.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Bufo calamita (Laurenti, 1768) | Bufo calamita Laurenti, 1768 | Bufo cruciatus Schneider, 1799 | Bufo cursor Daudin, 1803 | Rana ecaudata Razoumowsky, 1789 | Rana fetidissima Boulenger, 1898 | Rana mephitica Shaw, 1802 | Rana portentosa Blumenbach, 1797

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles