Pouillot véloce

Phylloscopus collybita (Vieillot, 1817)


Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Phylloscopidae Genre : Phylloscopus
Chargement...

  • 1 383
    observations

  • 74
    communes

  • 75
    observateurs
    1
    organisme

  • Première observation
    1973

  • Dernière observation
    2024
Barraud Remy - Baty Stéphane - Belier Laurent - Benoit Mariane - Bernard Axel - Bernier Bernard - Bertrand Nicolas - Boyer Jerome - Bruc Yves - Bruce Nicolas - Casse Maël - Chenard Michaël - Coenders Sylvie - Costes Geraldine - Cuénin Christophe - David Pierre-antoine - Deffrennes Benoit - Descamps Régis - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Devevey Caroline - Dissac Yann - Dugueperoux Franck - Fonderflick Jocelyn - Franck Duguépéroux - Garde Maxence - Garlenc Jean-christian - Garnier Gilles - Gautier Grégoire - Gineste Benoit - Grandadam Jimmy - Guillosson Jean-yves - Guitton Aude - Hache Sébastien - Hennebaut David - Herault Emilien - Herrera Antoine - Holstein Véronique - Hopkins Frantz - Jamier Myriam - Jean Bonnet - Karczewski Gaël - Lacoste Florent - Lamarche Béatrice - Laniece Manon - Laurent Alban - Legros Régis - Lucas Philippe - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Marie Julien - Martin Patrice - Meynet Laurie - Molto Jerome - Moschetti Maily - Palmer Eric - Patrice Martin - Peyo D'andurain - Picq Hervé - Pinna Jean-louis - Quillard Valerie - Ricau Bernard - Roland Jaffuel - Rombaut Cyril - Rousteau Typhaine - Sane Fabien - Savineau Morgane - Seon Jean - Soliveres Jordi - Sulmont Emeric - Taris Jean Paul - Tisne Jean-michel - Tyssandier Manon - Vernier Rémi - Zimmerman Samuel
  • Parc National des Cévennes
    Participation à 1268 Observations
    Part d'aide à la prospection : 91.68 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Le Pouillot véloce est un petit passereau à fines pattes sombres et au bec fin. De couleur gris verdâtre et blanc sur le dessous, il possède une queue, étroite et courte et un sourcil marqué. Il peut être confondu avec les autres pouillots et quelques Sylviidés. Commun sur le territoire du Parc, il occupe les milieux boisés, en général clairs. . Il se rencontre en période de reproduction jusqu’à 1556m d’altitude (19/06/2019 ) au col de Finiels .
Cette espèce, sans doute la plus abondante et commune des pouillots, est un nicheur en Europe occidentale et centrale dont les populations nordiques descendent hiverner plus au sud. Un fort contingent d’oiseaux passe l’hiver dans les régions atlantiques et méditerranéennes de l’Europe occidentale tandis que le gros des troupes descend sur toute la moitié septentrionale du continent africain. En France, le Pouillot véloce peut se rencontrer toute l’année mais évite en hiver le nord-est du pays ainsi que les contrées d’altitude. C’est ainsi que sur le territoire du PNC, il devient rare l’hiver, seulement confiné dans quelques stations du Piémont Cévenol ou sporadiquement dans quelques fonds de vallées, mais remonte progressivement, dès le mois de février sur les hauteurs du Parc. Et son chant retentit dans le courant de ce mois à l’occasion de belles journées ensoleillées. Un pic de passage se révèle nettement en mars, avec parfois de soudaines arrivées nocturnes vite décelées au petit matin par l’effervescence qui règne dans les jardins ou les ripisylves. En reproduction, le Pouillot véloce est quasiment omniprésent dans tous les boisements feuillus, des plus basses altitudes jusque dans les boisements mixtes et résineux sous le sommet du Mont Lozère à plus de 1600 m. La nidification est très peu documentée au regard du nombre de données mais les parades, alarmes, construction de nids et nourrissages de jeunes au nid ou hors du nid sont signalés entre avril et juillet avec pour date extrême, un nourrissage de juvéniles hors du nid, un 06 juillet. L’activité de chant diminue dans le courant de ce mois d’été mais un petit regain est parfois noté à l’automne, notamment en septembre. De même, en migration postnuptiale, un pic cévenol semble marqué entre mi-septembre et mi-octobre, des oiseaux s’attardant jusqu’aux premiers froids de novembre. Le Pouillot de Sibérie Phylloscopus collybita tristis Blyth, 1843, est une sous-espèce orientale du Pouillot véloce qui niche plus à l’est sur le continent eurasiatique, jusqu’à l’océan Pacifique, et descend hiverner dans la péninsule arabique et jusqu’au nord de l’Inde. Lors de sa migration postnuptiale un petit contingent d’oiseaux est parfois dérouté vers l’Europe occidentale où quelques individus hivernent en région méditerranéenne. C’est dans ce contexte qu’un unique individu est signalé le 10 décembre 2013 à Pougnadoires (commune de Sainte-Énimie) dans les gorges du Tarn
Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Sylvia collybita Vieillot, 1817

Audio (2)


Chiffchaff (Phylloscopus collybita) (W1CDR0001497 BD9).ogg

CC-BY-SA-4.0 (Wikimedia Commons)
Auteur: Ndalyrose

Phylloscopus collybita.ogg

PD (Wikimedia Commons)
Auteur: Oona Räisänen (Mysid)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles