Autour des palombes

Accipiter gentilis (Linnaeus, 1758)


Classe : Aves Ordre : Accipitriformes Famille : Accipitridae Genre : Accipiter

  • 322
    observations

  • 47
    communes

  • 41
    observateurs

  • Première observation
    1978

  • Dernière observation
    2020
Barraud Remy - Bernier Bernard - Bonnel Celine - Boyer Jerome - Bruce Nicolas - Costes Geraldine - Cuenin Christophe - Cuénin Christophe - Deffrennes Benoit - Descamps Régis - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Dugueperoux Franck - Fonderflick Jocelyn - Guillosson Jean-yves - Hennebaut David - Henry Isabelle - Herault Emilien - Herrera Antoine - Jamier Myriam - Karczewski Gaël - Lamarche Béatrice - Legros Régis - Lucas Philippe - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Mauvais M - Molto Jerome - Nappee Christian - Palmer Eric - Parchoux Franck - Picq Hervé - Pinna Jean-louis - Quillard Valerie - Ravel Pascal - Ricau Bernard - Richardier Yves - Roland Jaffuel - Rombaut Cyril - Seon Jean - Toutain Yann

Informations sur l'espèce

Comme son nom l’indique l’Autour des palombes est un rapace diurne spécialisé dans la chasse des oiseaux, principalement de pigeons ramiers mais aussi d’autres espèces de taille moyenne. Comme son plus petit cousin l’Epervier d’Europe l’Autour s’installe préférentiellement dans des secteurs indemnes de dérangements des grands massifs forestiers. Il y construira une aire dans la partie inférieure du houppier de l’arbre sur une grosse branche latérale.Ce nid peut atteindre au fil des années des dimensions importantes. Une aire d’autour connue sur le secteur de forêt domaniale de Campis dans la vallée de la Brèze (commune de Meyrueis) mesurait presque 1m50 de large.
Le couple habituellement très discret se reforme en début d’année et se montrera plus démonstratif en vol au-dessus du couvert forestier. Les parades durent de fin janvier à fin avril : couple vu le 17/02/2016 à Bassurels, le 17/02/2017 à Cassagnas et le 13/04/2017 à Saint Martin de Boubaux. La femelle pond 2 à 4 œufs en avril-mai et les couvera pendant 40 jours. Les juvéniles volants ayant quitté le nid sont observés à partir du mois de juillet : 1 juvénile observé le 01/07/1984 à Veyreau (12) et un juvénile le 10/07/1980 à Tabilloux (48). Un mois après leur envol les jeunes sont capables de chasser seuls et seront progressivement chassés du territoire des parents. Dans le Parc national des Cévennes l’Autour des palombes est observé sur tous les massifs avec un nombre de données plus important sur les grandes forêts de l’Aigoual et du Mont Lozère.Les observations dans les grands milieux ouverts comme sur le Causse Méjean sont le fait d’oiseaux en chasse ou de jeunes erratiques. Les arbres abritant une aire d’autour des palombes sont, lorsqu’ils sont découverts, localisés afin d’assurer leur conservation. Un périmètre de quiétude peut aussi, comme chez d’autres espèces, être mis en place.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Astur palumbarius (Linnaeus, 1758) | Falco gentilis Linnaeus, 1758 | Falco palumbarius Linnaeus, 1758

Audio (1)


Accipiter gentilis - Northern Goshawk XC124806.ogg

CC-BY-SA-3.0 (Wikimedia Commons)
Auteur: Adrienne Eaton

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles