• 784
    observations

  • 27
    communes

  • 84
    observateurs

  • Première observation
    1973

  • Dernière observation
    2020
Alcaix Gérard - Ausset Alain - Baret Richard - Barraud Remy - Barret Jérémie - Bernier Bernard - Bigorne Jean-luc - Bonnel Celine - Bonnet Jean - Bonnet Roger - Boyer Jerome - Buchert Julien - Cardon Hervé - Chatellier Andréa - Chenard Michaël - Coenders Sylvie - Constant Guillaume - Costes Geraldine - Cuenin Christophe - Cuénin Christophe - Deffrennes Benoit - Dejean Sylvain - Descamps Régis - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Digier Marion - Dissac Yann - Dugueperoux Franck - Fabre Jean-marie - Fonderflick Jocelyn - Fort Clément - Foubert Dominique - Franck Duguépéroux - Gineste Benoit - Giral Cedric - Grandadam Jimmy - Guillosson Jean-yves - Hennebaut David - Henry Isabelle - Herault Emilien - Herrera Antoine - Hopkins Frantz - Hugonnet Serge - Jamier Myriam - Karczewski Gaël - Lacroix André - Lamarche Béatrice - Laurent Ghislaine - Lecomte Caroline - Legros Régis - Lemaitre Olivier - Lucas Philippe - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Malthieux Laurent - Manche Yannick - Marie Julien - Marquis Stéphane - Martin Patrice - Mauvais M - Moreau Michel - Moschetti Maily - Nappee Christian - Parchoux Franck - Peyo D'andurain - Pianalto Sylvie - Picq Hervé - Pinna Jean-louis - Quillard Valerie - Ricau Bernard - Richardier Yves - Roland Jaffuel - Rombaut Cyril - Sagnard Emmanuelle - Sane Fabien - Seon Jean - Solier Eléonore - Sulmont Emeric - Tisne Jean-michel - Torreilles Gérard - Tournaire Armelle - Trescartes Jean-louis - Vernier Rémi - Voinson Christophe

Informations sur l'espèce

Rapace diurne aux longues ailes et queue étroite, le Busard cendré possède un plumage différent chez les deux sexes. Le mâle plutôt gris a le bout des ailes noires et des stries rousses sur le ventre. La femelle arbore un plumage de type camouflage adapté à la nidification au sol. Cependant une barre sombre sous les couvertures, point commun avec le mâle, la différencie des autres busards.
Le Busard cendré se rencontre sur l’ensemble des massifs du territoire du PNC, notamment sur le Mont-Lozère et les Causses. La période de reproduction (mi avril à fin juillet) reste la meilleur période pour l’observation de cette espèce. Depuis quelques années, les populations de cette espèce connaissent une forte régression, tant au niveau national que sur le territoire du PNC. Sur le territoire du PNC, le busard cendré occupe des milieux plutôt ouverts pour la chasse et des landes denses pour la reproduction (haut plateau, Causse, bocage et plaine à hautes herbes etc…) On rencontre le Busard cendré dés la première décade de mars (14/03/2000 commune de Vialas) jusqu’à fin octobre (05/11/2013 commune de St Laurent de Trèves). Depuis 2016, le PNC s’efforce de cantonner des couples de Busard cendré sur des habitats favorables (landes à Genêt pour l’essentiel) à l’aide de forme le caractère semi colonial de ces rapaces.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Circus ater Vieillot, 1816 | Falco pygargus Linnaeus, 1758

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles