Caloptène italien

Calliptamus italicus (Linnaeus, 1758)

Classe : Hexapoda Ordre : Orthoptera Famille : Acrididae Sous-Famille : Calliptaminae Genre : Calliptamus

  • 73
    observations

  • 28
    communes

  • 18
    observateurs

  • Première observation
    1996

  • Dernière observation
    2020
Belier Laurent - Bonnel Celine - Bruce Nicolas - Coenders Sylvie - Costes Geraldine - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Hennebaut David - Jamier Myriam - Karczewski Gaël - Lamarche Béatrice - Lemonnier Michèle - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Picq Hervé - Quillard Valerie - Seon Jean - Sulmont Emeric

Informations sur l'espèce

Le Caloptène italien est un criquet de taille moyenne (mâle) à grande (femelle). De couleur brun-gris à brun-roux, il est souvent orné de deux bandes claires sur le dos.
Tout comme les Oedipodes, les Caloptènes émettent des crissements mandibulaires mais pas de stridulations. Le Caloptène italien affectionne particulièrement les biotopes arides et dénudés mais fréquente une large gamme de milieux à formation végétale basse et ouverte. L’espèce peut présenter, certaines années, des pullulations (2003 et 2019 sur les Causses notamment). On a pu observer en 2019 sur le Causse Méjean, lors de journées caniculaires avec un vent très chaud la présence de nombreux individus en vol. Ces vols s’effectuant à plusieurs mètres du sol leurs permettent alors de parcourir des distances conséquentes pouvant dépasser la centaine de mètres, voire probablement bien plus. Lors de ces pullulations, le Caloptène italien constitue une manne favorisant la présence de nombreux oiseaux insectivores tels le Faucon crécerellette. Les individus écrasés sur les routes lors de ces pullulations sont consommés par leurs congénères, habituellement phytophage. Ce criquet se montre donc également occasionnellement nécrophage. Les données altitudinales sont réparties assez uniformément de 139 m (le 26/07/2012 à Anduze) à 1442 m (le 10/08/2017 à Bellecoste, commune du Pont-de-Montvert). Nous ne disposons pas de données en zone cœur du Mont Lozère à l’Ouest du Mas de la Barque. Cette espèce est à rechercher à vue entre juillet (date la plus précoce, le 01/07/2005, commune de Vialas) et octobre (date la plus tardive, le 16/10/2014, commune de Bassurels).
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Gryllus italicus Linnaeus, 1758

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles