• 20
    observations

  • 12
    communes

  • 9
    observateurs

  • Première observation
    2006

  • Dernière observation
    2020
Bruce Nicolas - Costes Geraldine - Deffrennes Benoit - Descaves Bruno - Fonderflick Jocelyn - Jamier Myriam - Lamarche Béatrice - Malafosse Jean-pierre - Sulmont Emeric

Informations sur l'espèce

Le Barbitiste des Pyrénées est une sauterelle de taille moyenne (25 à 32 mm) dont le dessus de l’abdomen ventru est d’un vert clair uniforme, légèrement ponctué et présentant une ligne crème sur les bords du thorax. Les mâles ont deux minuscules élytres jaunes pour striduler. Les femelles se reconnaissent à leur ovipositeur épais et hérissé vers l’extrémité.
Les adultes se rencontrent assez précocement, (date la plus précoce le 24/05/2017, commune d’Aujac, date la plus tardive le 13/09/2018, commune d’Altier) dans des milieux arbustifs méso à xérophiles ainsi que des milieux herbacés adjacents aux haies, clairières, lisières, fourrés, prairies et pelouses denses parsemées de buissons. Les larves semblent toutefois plus inféodées aux milieux herbacés. Le Barbitiste des Pyrénées est strictement phytophage. L'espèce est active surtout la nuit, durant laquelle elle chante en continu. Toutefois, son chant n’est pas audible à plus de 1 ou 2 m car il est essentiellement composé d'ultrasons. Cela en fait une espèce particulièrement discrète ! Elle est relativement bien répartie sur l’ensemble du territoire du Parc, entre 320 m (le 18/07/2019, commune de Saint-Paul-le-Jeune) et 1650 m d’altitude (le 01/09/2016 au Pic Cassini, commune d’Altier), mais jamais en abondance. Jusqu’à ce jour nous n’avons jamais détecté plus d’un individu sur un même site.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles