Bec-croisé des sapins

Loxia curvirostra Linnaeus, 1758


Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Fringillidae Genre : Loxia

  • 403
    observations

  • 37
    communes

  • 61
    observateurs

  • Première observation
    1973

  • Dernière observation
    2020
Barraud Remy - Baty Stéphane - Bernier Bernard - Bertrand Nicolas - Bonnel Celine - Bonnet Jean - Bonnet Roger - Boyer Jerome - Brianceau Lucille - Bruc Yves - Bruce Nicolas - Chapelle Brigitte - Chenard Michaël - Costes Geraldine - Cuenin Christophe - Cuénin Christophe - Dahier Thierry - Deffrennes Benoit - Descamps Régis - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Dinocheau Emmanuel - Dugueperoux Franck - Fabre Jean-marie - Florent Lacoste - Fonderflick Jocelyn - Foubert Dominique - Franck Duguépéroux - Gineste Benoit - Gueniot Pierre - Guerin Hubert - Guillosson Jean-yves - Hennebaut David - Henry Isabelle - Herault Emilien - Herrera Antoine - Hopkins Frantz - Hugonnet Serge - Jamier Myriam - Karczewski Gaël - Lamarche Béatrice - Lefebvre Siméon - Lucas Philippe - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Martin Patrice - Meynet Laurie - Molto Jerome - Parc National Cévennes - Picq Hervé - Pinna Jean-louis - Quillard Valerie - Redon Maxime - Ricau Bernard - Richardier Yves - Roland Jaffuel - Rombaut Cyril - Seon Jean - Taris Jean Paul - Tisne Jean-michel - Torreilles Gérard

Informations sur l'espèce

Le Bec croisé des sapins est un passereau de la famille des fringillidés. Cet oiseau au corps trapu possède un bec long et vigoureux, aux mandibules croisées se chevauchant tel un sécateur d’où son nom. De brun-gris strié chez le jeune, le plumage devient rouge brique chez le mâle et jaune-verdâtre chez la femelle.
Sédentaire et essentiellement forestier, on le trouve principalement à partir de 800 m, dans les forêts d’épicéas, sapins, pins sylvestres et pins à crochets jusqu’à 1600 m d’altitude sur le Mont-Lozère, l’Aigoual et le Causse Méjean. Cet oiseau est observable toute l’année souvent par petits groupes de 6 à 20 individus et son chant très démonstratif peut être entendu dès novembre, prouvant une reproduction précoce dans l’hiver. La nidification peut avoir lieu dès le mois de janvier et peut s’étaler dans la saison jusqu’au mois d’avril ou plus tard, surtout les années où la nourriture est abondante. Cette espèce adopte un comportement erratique selon la fructification des conifères et l’on assiste à des regroupements importants, comme cette centaine de becs croisés observée fin août 2015 à la croix de fer sur le Mont-Lozère ( donnée j.Rochefort Alepe ). La particularité de cet oiseau est de se servir de son bec pour cisailler les cônes de pins afin de récupérer avec sa langue les graines de conifères. Durant l’ hiver, les oiseaux, attirés par le sel ou la pouzzolane répandus sur les routes, sont régulièrement victimes de collision avec des véhicules.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Loxia curvirostra corsicana Tschusi, 1912 | Loxia curvirostra curvirostra Linnaeus, 1758

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles