Grimpereau des bois

Certhia familiaris Linnaeus, 1758


Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Certhiidae Genre : Certhia

  • 158
    observations

  • 30
    communes

  • 29
    observateurs

  • Première observation
    1978

  • Dernière observation
    2020
Ambroise Lucie - Barraud Remy - Baty Stéphane - Bertrand Nicolas - Boyer Jerome - Bruc Yves - Costes Geraldine - Cuenin Christophe - Deffrennes Benoit - Descaves Sandrine - Dissac Yann - Gineste Benoit - Gueniot Pierre - Guillosson Jean-yves - Guillosson Tristan - Hennebaut David - Herrera Antoine - Karczewski Gaël - Lucas Philippe - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Molto Jerome - Moschetti Maily - Palmer Eric - Picq Hervé - Ricau Bernard - Roland Jaffuel - Rombaut Cyril - Sulmont Emeric

Informations sur l'espèce

Le Grimpereau des bois est un petit oiseau insectivore de la famille des Certhidés fortement lié aux bois et forêts de montagne riche en résineux. Il est très proche du Grimpereau des jardins et s’en distingue cependant par un sourcil blanc souvent plus marqué, un blanc pur sur le poitrail et une encoche noire marquée à la barre alaire évoquant un décrochement de la barre alaire beige. Le chant reste cependant le meilleur critère car il est constitué de strophes descendantes à la différence du Grimpereau des jardins dont le strophes sont constantes. Le cri diffère également il est moins sonore et souvent plus discret chez le Grimpereau des bois. Toutefois, des imitations sont possibles avec des chants mixtes notamment dans les secteurs où les deux espèces sont présentes !
Le Grimpereau des bois présente une vaste répartition en Europe. C’est une espèce sédentaire plutôt boréale qui, en Europe du sud, n’est présente qu’en montagne. En France, on retrouve donc ce grimpereau sur les massifs méridionaux des Pyrénées, Alpes et Massif Central. Sur le territoire du Parc national des Cévennes, l’espèce est présente sur l’ensemble des massifs cristallins principalement au dessus de 800 m d’altitude. Compte tenu de l’écologie de l’espèce, les données localisées sous cette altitude sont soumises à caution en regard des difficultés d’identification de l’espèce. Ce grimpereau est en effet fortement inféodé aux forêts mixtes de montagne, riches en résineux. Sur le Parc, il se rencontre dans de vielles sapinières plus ou moins riches en feuillus. Les deux espèces étant sympatriques sur beaucoup de secteurs, il est intéressant de noter le Grimpereau des bois, principalement en période de reproduction car il est plus rare que son homologue. Les données de mâles chanteurs se distribuent de janvier à septembre, mais elles se concentrent principalement entre février et avril : c’est donc à cette période qu’il faudra rechercher les mâles chanteurs cantonnés.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Certhia familiaris corsa Hartert, 1905 | Certhia familiaris costa Bailly, 1847 | Certhia familiaris gerbei Jouard, 1930 | Certhia familiaris pyrenaica Ingram, 1913 | Certhia familiaris rhenana Kleinschmidt, 1900

Audio (1)


Eurasian Treecreeper (Certhia familiaris) (W1CDR0001463 BD5).ogg

CC-BY-SA-4.0 (Wikimedia Commons)
Auteur: Ndalyrose

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles