• 38
    observations

  • 9
    communes

  • 7
    observateurs

  • Première observation
    1948

  • Dernière observation
    2019
Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Herault Emilien - Nappee Christian - Pnc - Sulmont Emeric - Verdier P

Informations sur l'espèce

Stictoleptura rubra ou la Lepture rouge, est un coléoptère de 10 à 20 mm, d'allure robuste. Les deux sexes sont différents. Le mâle est plus petit, élancé et de couleur jaune-marron clair, alors que la femelle est massive et rouge-orangée plutôt foncée. Les antennes du mâle sont fortement dentés et atteignent l'apex des élytres. Chez la femelle elles sont finement dentées et atteignent le milieu des élytres. Chez les deux sexes, seuls les fémurs sont entièrement noirs, ce critère permet de différencier la Lepture rouge d'autres espèces proches.
Ce longicorne est plutôt commun dans les forêts montagneuses et il se répand en plaine avec les plantations de conifères. On observe Stictoleptura rubra de juin à septembre, sur les fleurs les plus variées ainsi que sur des troncs d'arbres abattus. La larve se développe essentiellement dans les conifères. Sur le territoire du Parc National des Cévennes, l'espèce est relativement commune. Elle est contactée entre 564 m et 1574 m d'altitude sur l'ensemble des massifs à l'exception des Basses Cévennes.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aredolpona rubra (Linnaeus, 1758) | Corymbia rubra (Linnaeus, 1758) | Leptura rubra Linnaeus, 1758 | Leptura testacea |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles