Gentiane de l'écluse

Gentiana clusii E.P.Perrier & Songeon, 1853 (1854?)



  • 14
    observations

  • 1
    commune

  • 6
    observateurs

  • Première observation
    1994

  • Dernière observation
    2020
Besancon Henri - Costes Geraldine - Portier Claude - Société Linnéenne De Lyon - Sulmont Emeric - Yves Maccagno

Informations sur l'espèce

Plante vivace de 2-10 cm poussant en colonies lâches, à très grande fleur (4 à 6 cm), bleue, solitaire terminant la tige. Pétales en cloches, à 5 lobes terminés par une pointe fine, à gorge non tachée de vert en dedans. Tige courte, sans poil, vert clair. Feuilles à la base en rosette, allongées, généralement 2.5 à 4 fois plus longues que larges, à marge translucides plus ou moins rugueuse, luisantes, coriaces, à 3-5 nervures. Floraison de mai à juillet.
Cette espèce fréquente des habitats de rochers dolomitiques ombragés de l'étage montagnard. Actuellement connue que du Causse Méjean en 3 secteurs : bordure nord du Causse vers le Roc des Hourtous ; à l'ouest du causse ; au centre du plateau. A rechercher dans le Gard entre Bramabiau et la Boissière où la plante a été signalée historiquement par H. Poujol en 1867.
Pelouse-prairie
Non renseignée pour le moment
Ciminalis clusii (E.P.Perrier & Songeon) Holub, 1973 | Gentiana acaulis subsp. clusii (E.P.Perrier & Songeon) Douin, 1924 | Gentiana coriacea St.-Lag., 1889 | Gentiana firma A.Kern., 1873 | Gentiana vulgaris (Neilr.) Beck, 1887

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles