• 37
    observations

  • 8
    communes

  • 16
    observateurs

  • Première observation
    2000

  • Dernière observation
    2021
Bertrand Nicolas - Bruce Nicolas - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Fonderflick Jocelyn - Hennebaut David - Jamier Myriam - Jaulin Stéphane - Karczewski Gaël - Lamarche Béatrice - Malafosse Jean-pierre - Molto Jerome - Quillard Valerie - Selosse Lucie - Seon Jean - Sulmont Emeric

Informations sur l'espèce

Le Conocéphale bigarré possède une tête très anguleuse. Cette espèce est macroptère et ses antennes démesurées peuvent atteindre trois fois la longueur du corps.
Sur le territoire du Parc national des Cévennes, elle se trouve exclusivement dans les zones humides (tourbières, bas-marais, étangs). Elle recherche la végétation haute dans les milieux plus ou moins inondés. L’espèce est observée essentiellement au-dessus de 900 m d’altitude, mais les données s’échelonnent de 350 m (le 26/06/2018, commune de Valleraugue) à 1450 m (le 05/09/2019 à la Croix de Maître Vidal, commune de Saint-Etienne-du-Valdonnez), de juillet (date la plus précoce le 23/07/2003, commune de Dourbies) à fin septembre (date la plus tardive le 27/09/2013, commune de Saint-Etienne-du-Valdonnez). Malgré l’abondance des zones humides sur le massif du Mont Lozère elle n’est connue que de cinq localités. Sa distribution reste donc à préciser, en particulier sur le Mont Lozère.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Conocephalus discolor Thunberg, 1815 | Xiphidion fuscum (Fabricius, 1793)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles