Azuré de la Croisette (L')

Phengaris alcon (Denis & Schiffermüller, 1775)


Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Lycaenidae Sous-Famille : Polyommatinae Tribu : Polyommatini Genre : Phengaris

  • 103
    observations

  • 12
    communes

  • 33
    observateurs

  • Première observation
    2000

  • Dernière observation
    2020
Bruce Nicolas - Buchert Julien - Chenard Michaël - Coenders Sylvie - De Montaigne Viviane - Deffrennes Benoit - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Dissac Yann - Dugueperoux Franck - Dupieux Nicolas - Duvallet Gerard - Fabre Jean-marie - Fonderflick Jocelyn - Garlenc Jean-christian - Gineste Benoit - Hennebaut David - Herrera Antoine - Karczewski Gaël - Lamarche Béatrice - Lucas Philippe - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Michel Sylvain - Molto Jerome - Moschetti Maily - Picq Hervé - Rombaut Cyril - Sagnard Emmanuelle - Sulmont Emeric - Thomas Nathalie - Tisne Jean-michel - Valgalier Nathalie

Informations sur l'espèce

Ce papillon de couleur bleu marine et noir, de la famille des Lycaenidae, vient récemment de reprendre son ancien nom latin « Phengaris ». En effet, pendant près d’un demi siècle, il a généralement été considéré comme étant une sous-espèce de l’Azuré des mouillères que l’on nommait Maculinea alcon alcon. Le nom latin de l’Azuré de la croisette était alors Maculinea alcon rebeli. Cette espèce et sa sous espèce étant morphologiquement indissociables, elles étaient différenciées par leurs habitats, leur plante-hôte et leur fourmi-hôte. Maculinea alcon alcon, était associé aux marais, prairies marécageuses et tourbières, pondant sur les Gentianes pneumonanthes. Et le Maculinea alcon rebeli était associé aux prairies, pelouses et clairières sèches, pondant sur les Gentianes croisette. Des études récentes ont démontré que les relations des chenilles avec les Gentianes et les fourmis du genre Myrmica n’étaient pas aussi spécialisées qu’on le supposait et qu’il n’y avait pas de divergence génétique nette entre les populations des différents habitats. De fait, on ne fait plus le distinguo : Maculinea alcon alcon et Maculinea alcon rebeli sont regroupés sous un même nom « Phengaris alcon, l’Azuré de la croisette ».
Pour l’ex Maculinea alcon alcon, les pontes sont déposées sur les Gentianes pneumonanthes en zones humides et sont visibles de la deuxième quinzaine de juillet à fin septembre, entre 1100 et 1450 mètres d’altitude sur le Parc national des Cévennes. Des pontes peuvent parfois être observées sur la Gentiane jaune. Les imago de l’écotype alcon volent de juin à fin août. Pour l’ex Maculinea alcon rebeli, les pontes sont déposées sur les Gentianes croisette, dans les pelouses sèches à mésophiles, de mi-juin à mi-août et se rencontre entre 700 et 1150 mètres d’altitude sur le Parc national des Cévennes. Les imago de l’écotype rebeli volent de début juin à fin juillet, voire début août. Globalement, les imago de Phengaris alcon (regroupant donc les ex Maculinea alcon alcon et Maculinea alcon rebeli) ne sont pas très faciles à observer car sont assez peu nombreux. Cependant, l’espèce est géographiquement présente de manière assez homogène sur l’ensemble des quatre massifs du Parc national des Cévennes, bien qu’il soit plus facile à observer sur le Mont-Lozère. Cette espèce, protégée au niveau national, fait l’objet d’un Plan National d’Action (PNA).
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Argus alcon (Denis & Schiffermüller, 1775) | Glaucopsyche alcon (Denis & Schiffermüller, 1775) | Glaucopsyche rebeli (Hirschke, 1904) | Lycaena alcon (Denis & Schiffermüller, 1775) | Lycaena alcon monticola Staudinger, 1901 | Lycaena alcon rebeli Hirschke, 1904 | Maculinea alcon (Denis & Schiffermüller, 1775) | Maculinea alcon aigoualensis Bernardi & Gaillard, 1953 | Maculinea alcon alcon (Denis & Schiffermüller, 1775) | Maculinea alcon monticola (Staudinger, 1901) | Maculinea alcon nestae (Higgins, 1930) | Maculinea alcon rebeli (Hirschke, 1904) | Maculinea alcon rebeli (Hirschke, 1905) | Maculinea rebeli (Hirschke, 1904) | Papilio alcon Denis & Schiffermüller, 1775 | Phengaris alcon alcon (Denis & Schiffermüller, 1775) | Phengaris alcon rebeli (Hirschke, 1904) | Phengaris rebeli (Hirschke, 1904) | Polyommatus alcon (Denis & Schiffermüller, 1775)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles