• 6
    observations

  • 3
    communes

  • 8
    observateurs

  • Première observation
    2015

  • Dernière observation
    2019
Coenders Sylvie - Descaves Bruno - Dugueperoux Franck - Fonderflick Jocelyn - Hennebaut David - Karczewski Gaël - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre

Informations sur l'espèce

Le Campagnol Agreste (Microtus agrestis) est un petit rongeur de la famille des muridae, Il mesure environ 13cm de long (tête + corps) et une queue d’environ 40mm pour un poids de 35 à 45g. Le Campagnol Agreste possède 16 dents. Son pelage est gris-brun sur le dessus et foncé dessous. Le pelage est assez long et hirsute. Les femelles possèdent huit tétines et ont de trois à cinq portées par an de mars à octobre, la gestation dure trois semaines et elles mettent bas de deux à neuf petits.. Les jeunes sont sevrés généralement au bout de 14 jours et sont capables de se reproduire au bout de sept semaines. Leur longévité est inférieure à deux ans.
Son nid sphérique d'herbes sèches est construit à la surface du sol, souvent à la base d’une touffe de graminées, parfois dans les galeries peu profondes qu’il creuse. La taille de son territoire varie de 100 à 1000 m². Le Campagnol Agreste est à la fois diurne et nocturne, mais surtout crépusculaire. Il n’hiberne pas, son ouïe et son odorat sont très développés. Il aime les biotopes humides. Les coulées faites entre les touffes de graminées mènent à l'entrée de galeries souvent superficielles. Il aime être protégé par de hautes herbes. On le trouve souvent en prairie, au bord des champs, dans les clairières, les haies, les taillis, les bois clair, les tourbières et sur les rives des cours d'eau. L’espéce évite les terrains trop à découvert. Les indices de sa présence sont des crottes vertes de la taille de grains de riz entassées dans les coulées et des graminées sectionnées. Il à un régime alimentaire composé de graminées et autres plantes herbacées en hiver, bulbes diverses, écorces, graines, insectes. Il ronge l’écorce des arbres jusqu’à 15 cm de haut. Sa consommation quotidienne peut aller jusqu’à 30g soit souvent près des 2/3 de son poids corporel. Le Campagnol Agreste mange parfois des larves de Diptères. Les prédateurs du Campagnol Agreste sont les rapaces diurnes et nocturnes et la Belette. Les forestiers le combattent pour ses dégâts. Le Campagnol Agreste dépose des amas de crottes verts, ovales si elles sont récentes, contenant des fragments de végétaux coupés. Elles sont généralement entassées dans les coulées. Il est présent en Eurasie, dans toute la France à l'exception des îles. Il ressemble beaucoup au campagnol des champs. Dans le parc national des Cévennes, avec deux apparitions dans la base de données sur Le Mont Aigoual, près de Cabrillac, l’un de ses prédateurs est la chouette effraie mais peu de pelote ont été récoltées et étudiées. Il conviendrait également de mener des campagnes de piégeage dans les milieux boccagés. Il parait nettement sous représenté et nul doute que les campagnes d’inventaire en cours montrerons une présence plus abondante.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Microtus agrestis agrestis (Linnaeus, 1760) | Microtus agrestis armoricanus Balsac & Beaufort, 1966 | Microtus agrestis enezgroezi Heim, 1966 | Microtus agrestis gregarius (Linnaeus, 1766) | Microtus agrestis heptneri Hamar, 1963 | Microtus argyropuli | Microtus bailloni | Microtus britannicus | Microtus estiae | Microtus fiona | Microtus gregarius | Microtus hirta | Microtus insularis | Microtus latifrons | Microtus levernedii | Microtus luch | Microtus macgillivrayi | Microtus mial | Microtus nigricans | Microtus pannonicus | Microtus rozianus

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles