• 8
    observations

  • 4
    communes

  • 5
    observateurs

  • Première observation
    2018

  • Dernière observation
    2020
Bruce Nicolas - Descaves Bruno - Jamier Myriam - Lamarche Béatrice - Malafosse Jean-pierre

Informations sur l'espèce

Le Criquet de Jago est l’une des deux espèces du genre Dociostaurus présentes sur le territoire du Parc national des Cévennes. Ces deux espèces sont très semblables. Elles sont de petite taille, avec des couleurs ternes et possèdent des fémurs postérieurs avec trois taches noires triangulaires très caractéristiques. Le Criquet de Jago se distingue toutefois du Criquet des chaumes (Dociostaurus genei) par des genoux postérieurs avec le lobe géniculaire inférieur plus clair que le lobe supérieur.
C’est une espèce d’affinité méditerranéenne qui recherche les milieux chauds et secs avec de grandes surfaces de sol nu. Ne disposant que d’une donnée de 1947 à Pont-d’Hérault sur la commune de Sumène, la présence du Criquet de Jago sur le territoire du Parc a été confirmée le 24/08/2018 dans les Basses Cévennes, sur la commune de Berrias-et-Casteljau, à une altitude de 190 m. Ce criquet a depuis été recontacté à plusieurs reprises dans les Basses Cévennes et une fois dans les Vallées Cévenoles (le 26/08/2019 aux Avignères, commune de Saint-Michel-de-Dèze). Cette espèce est à rechercher sur les versants méditerranéens des Cévennes, à des altitudes inférieures à 1000 m. Le Criquet de Jago semble néanmoins confiné à des secteurs de plus basse altitude que le Criquet des chaumes, et n’a pas été observé au-dessus de 600 m d’altitude (le 25/07/2019 au Col du Lac, commune de Sumène).
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles