Bruant des neiges

Plectrophenax nivalis (Linnaeus, 1758)



  • 8
    observations

  • 3
    communes

  • 9
    observateurs

  • Première observation
    1986

  • Dernière observation
    2020
Cuenin Christophe - Descaves Bruno - Guillosson Jean-yves - Guillosson Tristan - Hennebaut David - Jonard Aymeric - Karczewski Gaël - Malafosse Isabelle - Passet Thierry

Informations sur l'espèce

Ce joli passereau est de taille supérieure à un moineau. En plumage hivernal et internuptial pour les mâles adultes : la calotte, la nuque, la poitrine et les joues sont lavés de roux. Le dessus du dos est finement strié de brun et le dessous du corps ainsi que le croupion sont blancs. La femelle est plus terne et paraît moins blanche. En vol on distingue aisément la blancheur du croupion et des ailes aux extrémités noires. Cette espèce peut être confondue avec la Niverolle Alpine.
C’est un habitant de la toundra, visiteur hivernant et très rare, il nous vient du grand nord circumpolaire, de Scandinavie et d’Islande où il se reproduit. En Lozère et sur le territoire du Parc national des Cévennes, il peut être remarqué lors d’hivers enneigés, sur des zones restées découvertes et balayées par le vent. Se tenant au sol où il se déplace en marchant, voletant sur de courtes distances, cette espèce peut facilement échapper à l’attention des observateurs, parmi les vastes étendues du Mont-Lozère et des Causses. C’est donc à cette période et sur ces secteurs qu’il faut axer ses recherches, afin d’avoir la chance d’observer et d’identifier cette espèce . Quelques données de l’ Alepe et du Parc national des Cévennes le signale principalement sur le Mont Lozère et à des dates s’échelonnant de décembre à février. La toute première mention connue ( le 05/02/ 1999 ) deux individus se tiennent sur le bord de route à la station du Mont Lozère. Toujours sur ce même secteur du Mont-Lozère un groupe de 8 oiseaux est observé les jours suivants (06 et 07/ 02/1999) et à Gatuzières sur le Causse méjean ( 10/02/1999 ) un seul individu est noté également. L’espèce sera revue de passage les (28/12/2000),( 26/12/2008) au col de Finiels, posée au sol après le passage du chasse neige. Sur le Causse Méjean enneigé et par grand froid, un et deux oiseaux sont vus glanant de la nourriture au sol, en janvier 2011 et décembre 2012 sur la commune de Hures la Parade.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Emberiza nivalis Linnaeus, 1758 | Plectrophenax nivalis nivalis (Linnaeus, 1758) | Plectrophenax nivalis subnivalis (Brehm, 1826)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles