• 35
    observations

  • 9
    communes

  • 23
    observateurs

  • Première observation
    1978

  • Dernière observation
    2021
Barraud Remy - Bertrand Nicolas - Bonnet Jean - Bonnet Roger - Costes Geraldine - Descamps Régis - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Fonderflick Jocelyn - Guillosson Jean-yves - Guillosson Tristan - Jaffuel Roland - Jonard Aymeric - Karczewski Gaël - Lucas Philippe - Malafosse Isabelle - Martin Patrice - Molto Jerome - Passet Thierry - Pinna Jean-louis - Ricau Bernard - Rombaut Cyril - Seon Jean

Informations sur l'espèce

Communément appelée « pinson des neiges » elle a effectivement une allure de pinson, plus grande et plus élancée, manteau brun et dessous blanc. Ses ailes blanches avec le bout des rémiges noires, sont surtout bien visibles en vol. La tête est grisâtre , son bec jaune est conique et elle possède une bavette noire sur la gorge, ainsi qu’une longue queue blanche et nettement barrée de noir au centre. Assez confiante envers l’homme, elle se laisse observer en l’approchant prudemment. Cette espèce peut être confondue avec le Bruant des neiges.
La Niverolle alpine comme son nom l’indique est une montagnarde. Elle habite l’étage Alpin et est rencontrée dans les Alpes jusqu’à l’altitude de 3000 m, les Pyrénées, la Corse ainsi que les monts Cantabriques en Espagne et les Apennins en Italie. Elle trouve sur les pelouses sa nourriture et dans les falaises, rochers, murs et habitat humain ( stations de ski ), nombre de cavités pour y installer son nid. C’est à l’occasion de mouvements transhumants dans le Massif Central qu’elle est observée de temps à autre les mois d’hiver. Plusieurs sites recueillent la plupart des données: sur le Causse Méjean à gatuzières, quinze oiseaux sont observés le 16/12/2013, vers le Serre Pointu sept oiseaux posés au sol sur la route grappillent de la nourriture le 10/02/1991. Au Mont Aigoual, le font de trépaloup deux oiseaux en vol le 12/03/2015. Sur le Mont-Lozère, six niverolles sont observées à plusieurs reprises au Plan des Gours, sur le rocher de l’Aigle un seul individu se laisse voir le 08/11/2008 et au Sommet de Finiels le 28/02/2019 sont observés en deux groupes onze Niverolles.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Fringilla nivalis Linnaeus, 1766 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles