Nyctale de Tengmalm

Aegolius funereus (Linnaeus, 1758)


Classe : Aves Ordre : Strigiformes Famille : Strigidae Genre : Aegolius

  • 451
    observations

  • 22
    communes

  • 98
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2020
Acg - Agnezy Stefan - Alepe - Ays - Barnagaud Jean-yves - Barraud Remy Et Passas Françoise - Beranger Rémy - Bergeon Jean-pierre - Bertrand Nicola Et Wojtaszak Xavier - Bertrand Nicolas - Bouzin Mathias - Bouzin Mathias Et Saulnier Nicolas - Breton François - Brj Et Lef - Bruce Nicolas - Caj - Capon Luc - Cazin Franck - Cendrier Kisito - Coenders Sylvie - Cornuaille Jean-francois - Costes Geraldine - Crj Et Rej - Dallard Roland - Darenne Charlie - David Pierre-antoine - Deffrennes Benoit - Descamps Régis - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Dissac Yann - Feldgen Alexandre - Fonderflick Jocelyn - Forge Sandrine - Garnier Stephan - Gauthier Grégoire - Gazel - Giral Cedric - Giral Cedric Et Rousset Christian - Gueniot Pierre Et Buchert Julien - Gueniot Pierre Et Moreau Camille - Guerin Boris - Guerin Boris Et Guerin Ugo - Guillosson Jean-yves - Guillosson Tristan - Guntz Romain - Hardy Clément Et Savineau Morgane - Hennebaut David - Hopkins Frantz - Hugonnet Serge - Jamier Myriam - Jarentowski Nadine - Julien Arnaud - Karczewski Gaël - Laborde Jean-louis - Lamarche Béatrice - Larcheveque Richard - Legendre François - Livet François - Lucas Philippe - Lucas Philippe Et Fac - Maccagno Yves - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Malafosse Jean-pierre Et Giral Cédric - Melet Fabrice - Milhau François - Molto Jerome - Mom - Muller Pierre - Nappee Christian - Onf - Outrebon Juliette - Pages Nicolas Et Levy Mélanie - Pastre Francis - Pialot Angèle Et Seon Jean - Picq Hervé - Pinna Jean-louis - Plaza Jean-paul - Pratlong Christian - Quc - Ramiere Jessica - Ricau Bernard - Rombaut Cyril - Rousteau Typhaine - Roux Pauline - Sabran Cyril - Sane Fabien - Seon Jean - Seon Jean Et David Pierre-antoine - Seon Jean Et Decordes Vincent - Seon Thibault - Smirnoff Anton - Sulmont Emeric - Sulmont Emeric Et Malafosse Jean-pierre - Torreilles Gérard - Tournaire Armelle - Voinson Christophe

Informations sur l'espèce

La Chouette de Tengmalm est un petit rapace strictement nocturne. De la taille d’une Chouette Chevêche, elle s’en différencie par une tête plus grosse, plus ronde où perlent de nombreuses tâches blanches. Cette espèce arbore des disques faciaux très développés avec des yeux jaunes cerclés de noir, qui lui donnent un aspect «étonné». Son plumage brun sur le dessus est constellé de tâches blanches. La poitrine est pâle et est couverte de rayures gris-brun. Les pattes sont revêtues d’un épais plumage jusqu’aux serres. Les juvéniles visibles en dehors du nid, sont de couleur chocolat avec diverses tâches et marques blanches sur les ailes et à la face. Le mâle est un chanteur inlassable , sa voix flûtée et mélodieuse est émise sur un timbre d’Ocarina.
La Chouette de Tengmalm est une espèce Boréale typique de la Taïga. Elle affectionne les forêts de résineux, les Hêtraies- Sapinières et les Hêtraies d’altitude. La répartition cette espèce en France couvre les massifs de l'arc Alpin, des Vosges, du Jura et du Massif Central. Ce qui conditionne sa présence c’est le maintien de vieilles forêts avec la maturité du peuplement lié à la présence du Pic noir , grand pourvoyeur de cavités (loges). Dans le Parc national des Cévennes en zone coeur, cette espèce est connue principalement sur le Massif de l’Aigoual où elle a été découverte (1990 , j-y Guillosson ) par une première nidification dans la montagne du Lingas. Cette petite Chouette fait l’objet d’un protocole de suivi sur ce massif depuis les années 2000 ( écoutes, marquage d’arbres à loges, prospection grimpe et fonds de loges, mesures de protection par un périmètre de quiétude ). Sur le massif Causse-Gorges, une nidification a permis de la recenser en 2013 dans un bois de pins noirs d’Autriche. Elle est notée nicheuse depuis 2015 également sur la partie nord du Mont-Lozère et deux anciennes données signalent des mâles chanteurs sur la forêt du Bougès ( 22 et 23/04/1998 ). La moyenne altitudinale des écoutes et observations se situe entre 1000 m et 1400 m. D'une année sur l'autre la présence des oiseaux nicheurs varient fortement en lien avec les fluctuations des populations de micro mammifères forestiers.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Strix funerea Linnaeus, 1758

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles