Oromus alpinus (Scopoli, 1763)


  • 2
    observations

  • 0
    commune

  • 1
    observateur

  • Première observation
    2000

  • Dernière observation
    2001

Dormont Laurent

Informations sur l'espèce

Oromus alpinus possède une taille variant entre 5 et 7 mm. Elle présente des élytres entièrement noirs (ab. rupicola Mulsant, 1842), rouges (ab. rubens Comolli, 1837), ou rouge avec la suture et des taches noires (ab. mulsanti Dalla Torre 1979). C'est une espèce active à partir de juin jusqu’à début octobre ; possible à partir de mars à moyenne altitude. L’espèce hiverne vraisemblablement à l’état larvaire. Des observations en laboratoire suggèrent que cette espèce pourrait avoir des capacités d’adaptation aux hautes altitudes, comme celles de pondre sous terre et d’avoir un développement larvaire très rapide. Très abondante dans les pièges en juillet sur l’Aigoual, où elle a montré une préférence pour les bouses de vache par rapport au crottin de cheval ; rencontrée également en août dans cette zone, et dans la zone Causses Gorges.
Présente dans les massifs d’Europe centrale et les Carpathes. Espèce alpine et subalpine, dans tous les massifs français. Très rare à moyenne altitude, dans les stations froides et boisées. Jusqu’à 2800 m dans les Alpes. Rarement observée dans le PNC, en lisière et en forêt, entre 965 et 1495 m d’altitude.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aphodius alpinus (Scopoli, 1763) | Aphodius festinans Gistel, 1857 | Aphodius onthobius Gistel, 1857 | Aphodius (Oromus) alpinus | Aphodius rubens Comolli, 1837 | Aphodius turficola Gistel, 1857 | Scarabaeus alpinus Scopoli, 1763

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles