• 4
    observations

  • 2
    communes

  • 2
    observateurs

  • Première observation
    2000

  • Dernière observation
    2017
Dormont Laurent - Sonneville Hélène

Informations sur l'espèce

Coprimorphus scrutator mesure entre 9 et 15 mm. Très rare au début du printemps (mars), l’espèce est essentiellement estivale et n’est vraiment active qu'à partir de mai jusqu'en octobre, principalement en juillet-août. Sur sols argileux ou limoneux à condition qu’ils restent humides en profondeur. C. scrutator a un comportement nidificateur paracopride, rare chez les Aphodiinae. Les adultes se nourrissent et se reproduisent à l’intérieur des bouses et des crottins, puis les femelles creusent des puits verticaux dans le sol directement sous les excréments, juste sous la surface du sol (1 cm) en y enfouissant un peu de matière fécale sur laquelle elles pondent leurs œufs. Chaque couple dépose en moyenne 7-8 œufs. Les larves écloses s’en nourriront et se transforment en nymphes dans le sol. Cette grande espèce a une fécondité plus faible que les autres Aphodiinae (stratégie de reproduction : grand soin à la progéniture (K) plutôt que grande production d’œufs (r)). Les adultes sont capables de détecter la présence d’excréments à de très grandes distances, permettant aux jeunes émergents de rapidement s’alimenter. Elle a été rencontrée de mai à septembre sur l’Aigoual (parfois de manière plutôt abondante), en juillet-août dans la zone Mont Lozère (en petit nombre) et de juin à septembre dans la zone Causses Gorges. Sur l’Aigoual elle s’est montrée significativement plus attirée par les bouses de vache que par le crottin de cheval, mais on la trouve dans tous types d’ecréments.
Répartie en Europe méridionale et moyenne, en Asie Mineure ainsi qu'au Caucase. Espèce principalement de la moitié Sud de la France. Du niveau de la mer jusqu'à 2000 m environ ; en plaine et en moyenne montagne dans la majeure partie de la France, en montagne dans le Midi. Elle est favorisée par les milieux très ouverts et ensoleillés, et se raréfie dès que la végétation arbustive s’installe. Observée dans le PNC dans tous types de milieux entre 710 et 1510 m d’altitude, sur une aire très étendue, mais de manière sporadique, dans les zones Causses Gorges, Aigoual et Mont Lozère ; n’a pas été observée dans les Cévennes.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aphodius capybara Gistel, 1857 | Aphodius (Coprimorphus) scrutator | Aphodius scrutator (Herbst, 1789) | Scarabaeus brevicornis Schrank, 1789 | Scarabaeus rubidus Olivier, 1789 | Scarabaeus scrutator Herbst, 1789

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles