• 7
    observations

  • 5
    communes

  • 7
    observateurs

  • Première observation
    1999

  • Dernière observation
    2020
Breton François - Coenders Sylvie - Deffrennes Benoit - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Jamier Myriam - Malafosse Isabelle

Informations sur l'espèce

Pouvant approcher les 6 cm de long, l’Ergate forgeron rivalise en taille avec le Grand capricorne et fait partie des plus grands longicornes (Cérambycidés) de France. C’est un coléoptère saproxylique (décomposeur du bois mort) entièrement brun rouge à brun noir, aux élytres larges et au dimorphisme sexuel marqué. Le mâle porte de longues antennes, dépassant quelque peu le corps ainsi que deux plages légèrement en relief (gibbosités) et luisantes sur le pronotum. La femelle, aux antennes plus courtes (moitié du corps), présente un pronotum rugueux, comme creusé de petits cratères, et orné d’épines sur ses côtés.
L'Ergate forgeron est une espèce inféodée aux conifères et tout particulièrement aux pins. Il recherche le bois de cœur mort, des gros troncs et surtout des souches. Les adultes sont visibles de juin à septembre et se rencontrent de la plaine à la montagne : dans le Parc national, il a été contacté de 142 m à St- Ambroix jusqu’à 1069 m au Roc pointu, commune de Cassagnas. Il est toutefois probable de pouvoir trouver cette espèce encore plus haut en altitude. L'Ergate forgeron est un insecte imposant et facile à identifier. Il n’existe pourtant pour le moment que huit données, réparties sur l’ensemble des massifs ! Ce faible nombre de contacts s’explique peut être par ses mœurs plutôt crépusculaires et nocturnes. Il est à rechercher sur l’ensemble du Parc lors de sorties au clair de lune... Attention, il est déconseillé de manipuler cette espèce aux mandibules puissantes et acérées.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Cerambyx faber Linnaeus, 1760 | Prionus obscurus Olivier, 1795

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles