Calamosternus granarius (Linnaeus, 1767)


  • 4
    observations

  • 3
    communes

  • 3
    observateurs

  • Première observation
    2002

  • Dernière observation
    2018
Capon Luc - Dormont Laurent - Sonneville Hélène

Informations sur l'espèce

Elle est active presque toute l’année (de février à novembre), mais principalement entre mars et début août. Les adultes hivernent. sa taille est de 4-5 mm. On peut la trouver dans les végétaux en décomposition. Elle a été observée, jamais de manière abondante, d’avril à juillet sur l’Aigoual, en mai-juin dans la zone Causses Gorges et d’avril à juin et en septembre dans la zone du Mont Lozère. Une fois dans le Sud-est des Cévennes en juin.
Présente de nombreuses variétés et aberrations mêlées à la forme typique, a été scindée en plusieurs sous-espèces : en France il s’agit de ssp. granarius s. str. L’espèce sensu lato est cosmopolite. Introduite en Australie méridionale. C'est une espèce commune dans toute la France, surtout à basse altitude jusqu’à 1100 m ; plus rare en montagne où l’espèce atteint cependant 2100 m. Très fréquente en milieu ouvert, mais aussi en lisière et parfois même en forêt. Observée dans le PNC dans tous types de milieux, entre 255 et 1270 m d’altitude, sur une aire assez étendue, même si elle y est assez sporadique.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aphodius (Calamosternus) granarius | Aphodius carbonarius Sturm, 1805 | Aphodius elongatus Ménétries, 1832 | Aphodius (Emadus) hypocrita | Aphodius emarginatus Stephens, 1830 | Aphodius granarius (Linnaeus, 1767) | Aphodius haemorrhous Stephens, 1830 | Aphodius hypocrita Mulsant & Rey, 1870 | Aphodius lucens Stephens, 1830 | Aphodius melanopus Stephens, 1830 | Aphodius niger Creutzer, 1799 | Aphodius pirinensis Balthasar, 1946 | Scarabaeus granarius Linnaeus, 1767

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles