Moiré ottoman (Le)

Erebia ottomana Herrich-Schäffer, 1847


  • 27
    observations

  • 7
    communes

  • 19
    observateurs

  • Première observation
    1978

  • Dernière observation
    2021
Bertrand Nicolas - Coenders Sylvie - Delpon Gaël - Dilhan Pierre - Dugueperoux Franck - Duvallet Gerard - Hennebaut David - Herrera Antoine - Jamier Myriam - Karczewski Gaël - Lucas Philippe - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Moschetti Maily - Quillard Valerie - Ryckewaert Philippe - Sulmont Emeric - Teyssier Louis - Tisne Jean-michel

Informations sur l'espèce

Le Moiré ottoman est un papillon de taille moyenne , marron, orné d'une bande post-médiane triangulaire aux antérieures et formée de taches de couleur orange aux postérieures. Les ocelles, noires pupillées de blanc, sont deux à l'apex des antérieures et un au centre de chaque tache orange des postérieures. Le revers des antérieures est orange avec les deux ocelles de l'apex. Le revers des postérieures est beige marbré avec une large bande plus claire qui porte la ligne des points des ocelles aveugles.
Son habitat est composé de prairies et tourbières sur les pentes subalpines herbeuses du Mont Lozère et de l'Aigoual. Cette espèce vole de mi-juillet à fin août en une seule génération. Elle est présente en France uniquement sur trois départements : Ardèche, Lozère et Haute Loire. Bien que cette espèce soit rare, sur le territoire du Parc national des Cévennes, elle peut être localement abondante durant les mois d'été lors des émergences. Une donnée douteuse de 2002 place l’espèce à 478 m d’altitude à Peyremale, sur le piémont cévenol, les autres données s’échelonnent entre 1100 m et 1691 m, essentiellement sur le mont Lozère. L’espèce est connue également sur le mont Aigoual, mais serait à rechercher plus finement sur les crêtes de ce massif.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Erebia dromus ottomana Herrich-Schäffer, 1847 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles