• 2
    observations

  • 2
    communes

  • 3
    observateurs

  • Première observation
    2017

  • Dernière observation
    2021
Boyer Jerome - Herault Emilien - Sulmont Emeric

Informations sur l'espèce

C’est la plus petite de nos Bécassines. Cette espèce doit son nom au fait qu’elle ne se dévoile et ne décolle qu’au tout dernier moment lorsqu’ elle est surprise. Son plumage est d’un mimétisme parfait et la rend très difficile à observer. De toute petite taille avec un corps rondelet, son bec est assez court ainsi que sa queue assez pointue, le dessus de la tête plus sombre est moins marqué que celui de sa sa cousine des marais. Le plumage est en harmonie avec son milieu, du noir avec des reflets assez métalliques, traversé par de longues et éclatantes bandes jaunâtres sur le dos et sur la tête. Son vol aussi est différent, plus droit, à ras du sol et sans un bruit au décollage.
La Bécassine Sourde est un petit limicole migrateur et hivernant. Cette espèce se reproduit dans le nord de l’Europe. Sur le département de la Lozère elle se rencontre dans les milieux frais et humides de l'Aubrac et de la Margeride, dont elle affectionne, les prairies à joncs, les tourbières, les bords de cours d’eau et où elle y est signalée plus régulièrement. Sur le territoire du Parc national des Cévennes, cette petite Bécassine très discrète, semble absente, une seule donnée de la banque de données du Parc la mentionne à 1371 m d’altitude autour de l’étang de Barrandon ( 19/03/2017 ). Quelques données extérieures à celles du Parc national des Cévennes ( Alepe ) la mentionne exclusivement et sporadiquement sur le Mont-Lozère. Elle est vue à l’automne, sur la Sénégrière le long d’un fossé ( 21/10/2005 ) , à Finiels blottie parmi les joncs d’une petite Narse (17/12/2014 ) et un témoignage renseigne un oiseau tué à la chasse sur une tourbière à Fraissinet de Lozère (17/12/2018 ). Elle est à rechercher sur tous les secteurs humides de la zone coeur du Parc national et de sa zone d’adhésion.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Galinago minima | Scolopax minima Brünnich, 1764

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles