• 7
    observations

  • 3
    communes

  • 4
    observateurs

  • Première observation
    1999

  • Dernière observation
    2017
Breton François - Herault Emilien - Nappee Christian - Sonneville Hélène

Informations sur l'espèce

Trypocopris vernalis mesure entre 11 et 20 mm. Elle est active du printemps au début de l’automne, principalement entre mai et septembre, sur substrat filtrant, souvent sablonneux ou pierreux. Elle a été rencontrée sur l’Aigoual en juillet-août, dans la zone Causses Gorges de mai à septembre, dans les Cévennes de mai à août et dans la zone Mont Lozère d’avril à septembre. Espèce fréquente dans les pièges, mais jamais abondante.
L'espèce dans son ensemble se répartit d’Europe centrale à l’Asie Mineure. On peut dissocier les trois sous-espèces suivantes : T. vernalis vernalis (Linnaeus, 1758), de grande taille, largement distribuée, surtout en plaine mais en moyenne montagne dans le Midi ; T. vernalis fauveli (Bedel, 1911), de taille médiocre (13-18 mm) dans le sud-est, plus en altitude ; T. vernalis manifestus (Reitter, 1893 ; endémique de France métropolitaine), de grande taille, dans le bassin de l’Agoût (Tarn et Hérault), entre 500 et 1000 m. La sous-espèce que l’on trouve à priori sur le PNC est Trypocopris vernalis fauveli (Bedel, 1911), bien que cela soit rarement précisé. Les insectes récoltés en 2017 sur le Causse Méjean et à Mijavols ne dépassant pas les 15mm, ils sont donc probablement de la ssp fauveli. On la trouve surtout dans les milieux ouverts et secs, mais aussi en forêt si elle est assez claire. Observée dans le PNC dans tous types de milieux, entre 320 et 1270 m d’altitude ; fréquente et bien distribuée sur presque tout le territoire, en particulier fréquemment rencontrée dans le massif de Bougès.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Geotrupes vernalis | Scarabaeus vernalis Linnaeus, 1758 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles